Navigation – Plan du site

Pratiques de 1974 à 2007 : présentation du classement des articles et premiers constats sur les évolutions de la revue

Jean-Pierre Benoit
p. 235-247

Résumé

De 1974 à 2007 Pratiques a publié environ 800 articles, corpus si riche qu’il est difficile à utiliser pleinement, malgré les entrées par numéros et par auteurs du site www.pratiques-cresef.com. Pour mieux en révéler les ressources on en propose un classement par champs, présenté avant sa mise en ligne. Ses occurrences permettent des premiers constats sur les évolutions de la revue sur trois périodes. Jusqu’en 1985 les articles sur la lecture et sa didactique sont plus présents qu’ensuite : elle critique l’obsolescence des savoirs enseignés alors et pour les renouveler théorise, expérimente et diffuse la linguistique textuelle. Entre 1986 et 1997 doublent les articles sur l’écriture et surtout de sa didactique, alors que la décennie suivante est marquée par des rééquilibrages : en « didactique restreinte » les articles sur les interactions entre champs et avec d’autres éléments augmentent sensiblement, comme en « didactique élargie » ceux sur l’histoire de la discipline, la formation de ses professeurs et surtout des comparaisons et analyses de programmes. Pratiques traite de problématiques plus « méta ». Sur l’ensemble, en cohérence avec son projet initial, Pratiques a toujours privilégié les dimensions sociales et socio-culturelles de l’enseignement-apprentissage du français langue première.

Haut de page

Texte intégral

1Membre du collectif éditeur de Pratiques pendant vingt ans j’ai voulu revenir sur le travail accompli par la revue en établissant pour ce numéro dédié à l’un de ses fondateurs, Jean-François Halté, une bibliographie raisonnée du corpus constitué par les articles de Pratiques du numéro 1 de 1974 au numéro 135-6 de 2007. Ce corpus est très riche, mais le volume qu’il a pris et le nombre d’articles des numéros doubles de ces dernières années le rend difficile à utiliser pleinement, malgré les entrées déjà permises par le site www.pratiques-cresef.com. C’est pourquoi j’ai proposé un classement qui les complète. Il sera mis en ligne.

2Dans ce numéro où l’espace est beaucoup plus limité je ne peux que présenter ce travail et proposer quelques premières analyses à partir de ce qu’il peut faire apparaître.

1. Classer les articles de Pratiques, pourquoi et comment ?

3On va expliciter les objectifs de ce travail, sa méthodologie dans la constitution du corpus et son classement, enfin donner et un extrait de ce classement.

1.1. Objectifs du classement des articles

4Actuellement le site du CRESEF a deux entrées, l’une chronologique, par numéros, l’autre par auteurs, avec des liens hypertextes entre elles qui permettent de retrouver tous les articles de chaque auteur. Il est déjà riche, agréable et fort utile, mais un classement supplémentaire des articles devrait donner de nouvelles possibilités à ceux qui le consultent, qu’ils soient étudiants, professeurs stagiaires, enseignants, formateurs ou chercheurs.

5Il s’agit de les aider à retrouver des ressources qu’ils n’auraient peut-être pas pu trouver ou pensé à chercher dans tel ou tel numéro. On espère que cet outil supplémentaire aidera à mieux révéler les ressources et les richesses de ce corpus et les points d’appui qu’elles peuvent donner – c’est particulièrement important dans le contexte éducatif et universitaire actuel – et à les utiliser davantage.

6Il me semble aussi que les premières analyses de ce corpus proposées ici peuvent révéler à l’équipe de rédaction de la revue des lignes de force qui peuvent ne pas apparaître quand on est dans l’action et des champs sur lesquels revenir ou encore à explorer.

1.2. Constitution du corpus et présentation des références

7Pour constituer le corpus je suis parti de la liste complète des articles par numéros, en format texte pour pouvoir la retravailler dans sa présentation, puis j’ai utilisé ce premier fichier chronologique pour coder les articles et constituer un second fichier texte, où chacun est classé cette fois par champs dont on trouvera les définitions au paragraphe suivant.

8Déduction faite des présentations courtes de numéros, des notes de lecture et de certaines notes de conjoncture et tables rondes ou entretiens le corpus des articles parus dans Pratiques des années 1974 à 2007 incluse est constitué de près de 800 articles.

9Comme nous envisagions une publication papier dans la revue j’ai visé à présenter les références dans une concision maximale, ce qui les rend différentes des normes bibliographiques habituelles : dans chaque catégorie elles sont données chronologiquement dans l’ordre des numéros avec indication de leur année, puis par article. Comme sur son site le nom de la revue, Pratiques, n’y est pas mentionné, mais les pages des articles restent indiquées pour permettre d’y aller directement. Pour les auteurs, on donne leurs prénoms (en initiales ici) puis leurs noms avec les liens hypertextes qui renvoient à la liste des articles qu’ils ont publiés dans la revue. Cela se présente ainsi :

...103 texte et discours
n° 6 (1975)
B. Combettes, J. Fresson « Quelques éléments pour une linguistique textuelle », pp. 25-55.
n° 11-12 (1976)
M. Charolles « Grammaire de texte -théorie du discours -narrativité », pp. 133-154.
B. Minel « Pour une théorie des pratiques discursives », pp. 155-190.
n° 13 (1977)...

10Dans cet exemple, il y a deux articles dans le numéro 11-12, ce qui permet de les regrouper. Malgré tout ce travail pour gagner de la place dans leur présentation, de petites marges et des références en police 10 les deux fichiers texte représentent chacun une trentaine de pages environ. C’était trop pour une publication dans la revue, même en plusieurs fois... Elle sera donc faite sur le site www.pratiques-cresef.com qui est moins limité en place, qui peut être tenu à jour et qui permet d’utiliser les liens hypertexte.

11Le corpus et sa présentation définis explicitons les critères de classement des articles.

1.3. Critères de classement

  • 1 Un autre classement qui pourrait s’y ajouter a été envisagé mais n’a pas été fait ici, d’autant qu’ (...)

12Des études sur la transmission des savoirs académiques et didactiques dans plusieurs IUFM à travers les références utilisées dans les mémoires professionnels de professeurs stagiaires de Lettres m’avaient permis de mettre au point des grilles de classement de ce type de données (Benoit 1998 et 2004). Je suis parti d’elles pour classer les articles et nous avons fait le choix de fonder ce classement sur la distinction entre didactiques « restreinte » et « élargie »1.

13Par didactique « restreinte » on entend celle des champs qui correspondent aux disciplines universitaires de référence à la discipline scolaire lettres-français langue première : la langue, codes 1 et dérivés, la lecture, codes 2..., l’oral, codes 3..., l’écriture, codes 4.

14Pour chacun de ces champs on a réparti les articles en études théoriques et descriptives – codes x 0... – et en propositions didactiques, codes x 1... On a prévu une section 5 pour indexer les articles qui étudient ou proposent des interactions entre les quatre champs définis précédemment ou d’autres interactions.

15En didactique « élargie » on a placé les articles qui sont centrés sur l’apprentissage, éclairé par les « sciences humaines applicables à l’enseignement »–dimensions psychologiques (6), sociologiques, socioculturelles et anthropologiques (7), pédagogico-didactiques (8) ou historiques (9). On y a mis aussi les comparaisons internationales ou avec d’autres disciplines (10), les commentaires sur les politiques éducatives et les programmes contemporains et les propositions (11), les analyses de matériels d’enseignement contemporains (12) et enfin les articles sur le recrutement et la formation des professeurs de français langue première (13).

16Le codage a permis d’affiner ces catégories, ce qui donne le plan de classement suivant, qui devrait permettre aux lecteurs de la revue de se retrouver plus facilement dans le fichier qui sera mis sur le site.

Didactique « restreinte » du français langue première

1 LANGUE

10 ANALYSES DE LA LANGUE

100 points généraux
101 lexique
102 morpho-syntaxe et phrase
103 texte et discours
104 orthographe, lexicale et grammaticale

11 DIDACTIQUE DE LA LANGUE

110 points généraux
111 didactique du lexique
112 didactique de la morpho-syntaxe et de la phrase
113 didactique du texte et des discours
114 didactique de l’orthographe

2 LECTURE

20 POINTS GÉNÉRAUX SUR LA LECTURE

201 La lecture, définitions et stratégies linguistiques et cognitives
202 Registres, tons, postures

21 ANALYSES D’ŒUVRES LITTÉRAIRES

210 points généraux pour l’analyse d’œuvres littéraires
211 analyses d’œuvres narratives ou du genre narratif
2111 Fictions
2112 récits de vie et (auto) biographies
212 analyses d’œuvres théâtrales ou du genre théâtral
213 analyses d’œuvres poétiques ou du genre poétique
214 analyses d’images
215 analyses de paralittératures
216 analyses de « littérature de jeunesse »
217 analyse d’œuvres littéraires argumentatives (« littérature d’idées », « apologue »...)

22 ANALYSES DE TEXTES ET DE DISCOURS NON LITTÉRAIRES

220 points généraux
221 presse
222 écrits documentaires et scientifiques
223 communication politique ou publicitaire
224 consignes
225 divers
226 supports numériques, hypertextualité numérique

23 DIDACTIQUE DE LA LECTURE

230 points généraux
231 didactique de lectures littéraires
2310 en facteur commun
2311 didactique de lectures d’œuvres narratives littéraires
2312 didactique de lectures d’œuvres théâtrales
2313 didactique de lectures d’œuvres poétiques
2314 didactique de la lecture d’images fixes ou mobiles
2315 didactique de paralittératures
2316 didactique de lectures de « littérature de jeunesse »
2317 didactique de lectures d’œuvres littéraires et argumentatives (« littérature d’idées », « apologue »...)
2318 didactique des lectures de textes et discours non littéraires
Publicité
Documentaires
Consignes
Presse
Autres

3 ORAL

30 ETUDES DE L’ORAL

31 DIDACTIQUE DE L’ORAL

32 JEU THÉÂTRAL

4 ÉCRITURE

40 ÉCRITURE

41 DIDACTIQUE DE L’ÉCRITURE

410 points généraux
411 didactique d’écrits de fiction
4101 Ecritures narratives écritures de fictions
écritures biographiques
écritures de paralittératures
4102 Ecritures théâtrales
412 didactique d’écrits « ancrés dans la situation d’énonciation »
413 didactique des écrits scolaires et universitaires

5 INTERACTIONS

50 INTERACTIONS ENTRE LECTURE ET ÉCRITURE...

51 INTERACTIONS ENTRE ORAL ET LECTURE/ ÉCRITURE

52 INTERACTIONS ENTRE LANGUE ET LECTURE/ÉCRITURE...

53 INTERACTIONS ENTRE LANGUE ET ORAL

54 INTERACTIONS ENTRE LECTURE-ÉCRITURE ET HISTOIRE LITTÉRAIRE

55 INTERACTIONS AVEC D’AUTRES DISCIPLINES

56 INTERACTIONS ENSEIGNANTS ELEVES

57 INTERACTIONS ENTRE ELEVES

58 INTERACTIONS ENTRE ELEVES ET ORDINATEUR

Didactique « élargie » du français langue première

6 DIMENSIONS PSYCHOLOGIQUES

7 DIMENSIONS SOCIOLOGIQUES, SOCIOCULTURELLES ET ANTHROPOLOGIQUES, RAPPORTS AUX SAVOIRS, AU LANGAGE...

8 DIMENSIONS PÉDAGOGICO-DIDACTIQUES

9 HISTOIRE DE L’ENSEIGNEMENT ET DE LA DISCIPLINE : INSTITUTIONS ÉDUCATIVES, PROGRAMMES, MANUELS ANCIENS...

10 COMPARAISONS

101 comparaisons internationales
102 comparaisons avec d’autres disciplines

11 POLITIQUES ÉDUCATIVES ET PROGRAMMES CONTEMPORAINS, COMMENTAIRES ET PROPOSITIONS

12 MATÉRIELS D’ENSEIGNEMENT CONTEMPORAINS

13 RECRUTEMENT ET FORMATION DES ENSEIGNANTS DE FRANÇAIS LANGUE PREMIÈRE

17Pour classer les articles dans ces catégories, on a consulté ce site, repris la collection et utilisé les résumés et mots clés donnés à partir du numéro 90. Pour pouvoir espérer publier cette bibliographie raisonnée et établir des statistiques sur la répartition des articles on a du se résoudre à ne placer ceux-ci qu’à un seul endroit, au besoin dans la section 5 interactions... Le choix d’une dominante n’a pas toujours été facile et il reste contestable. Peut-être ce classement pourra-t-il être enrichi sur le site ? Je suis en tout cas prêt à en préparer la « maintenance » en rentrant les demandes de modifications que me feront des auteurs qui estimeront que tel ou tel de leurs articles serait mieux placé ailleurs, en affinant les catégories en fonction des remarques qui me seraient faites et en actualisant mes deux fichiers, chronologique et classé avec les articles des années prochaines...2

18Le corpus étudié et les modalités de son classement définis, donnons-en quelques premières analyses.

2. Premières analyses du corpus

19Ces premières remarques ne demandent qu’à être affinées par des chercheurs qui étudieront, on l’espère à partir de ce classement, ce corpus de première importance pour la naissance et le développement de la didactique du français langue première.

20Voyons ce que le catalogue chronologique tel qu’il existe sur le site fait déjà apparaître, puis ce que les occurrences classées manifestent.

2.1. Ce que le site faisait déjà apparaître

21Les balayages des sommaires et des présentations des numéros que l’on peut visualiser sur le site permettent déjà de formuler diverses remarques. On pourrait en faire sur les arrivées ou périodes d’activité des auteurs mais on se limitera ici à l’évolution de la revue...

22Sa périodicité est d’abord irrégulière avant de se stabiliser comme trimestrielle avec 128 pages de 1980 à 1998, puis comme semestrielle à 256.

23Son format est stabilisé dès la deuxième livraison, mais la couverture change plusieurs fois : les titres et sommaires sont noirs sur fond rouge en 1974, puis de couleurs claires sur fond blanc jusqu’à 1979. En 1980 le sommaire disparaît de la couverture, qui est illustrée dans sa partie supérieure de dessins originaux, à obtenir chaque fois, jusqu’en 1988. C’est avec le numéro 58 que la présentation actuelle apparaît, un fond à nuances de gris souligné discrètement par une couleur. Elle garde le logo introduit en 1980, entouré du triptyque de 1974 « Théorie, Pratique, Pédagogie » qui devient en 2007 « Linguistique, Littérature, Didactique », vingt ans après l’apparition d’Enjeux, la première revue qui se soit définie sur sa couverture comme « revue de didactique du français » à un moment où l’expression a suffisamment émergé, mouvement confirmé par la parution en 1992 du Que sais-je ? de Jean-François Halté, La didactique du français : les membres du collectif de Pratiques, ont joué un rôle déterminant dans cette émergence mais quand ils ont lancé et affirmé la revue ils ignoraient que ce qu’ils défendaient et illustraient s’appellerait didactique du français langue maternelle puis première...

24Les sommaires donnés sur le site montrent encore que c’est à partir du numéro 90 de 1996 que des résumés des articles sont donnés, mais pour aller plus loin il faut reprendre la collection.

2.2. D’autres remarques en feuilletant les numéros

25Il faut disposer de la collection pour pouvoir préciser que c’est aussi dans ce numéro 90 qu’un comité de lecture s’ajoute au collectif, à l’origine de trois personnes, Jean-François Halté, Raymond Michel et André Petitjean, qui s’est progressivement étendu à une douzaine de membres et qui s’est stabilisé. Dans le numéro 133-134 de 2007 il est remanié, comme le collectif.

26Des présentations de numéros explicitent ces évolutions de la revue. On en citera deux, l’éditorial du premier et celle du 97-98, de 1998.

27Le premier éditorial définit « l’intervention de la revue ». En correspondance avec la couleur rouge de sa couverture il est très politique ; on peut y lire, page 3 « L’école, telle que nous la souhaitons (démocratique) ne sera vraiment telle que lorsque la société aura changé (socialisme), ce qui ne signifie nullement qu’il faille attendre ce moment pour agir en/sur elle. » (p. 3).

28Vingt-cinq ans plus tard, la présentation du n° 97-98, La transposition didactique en français (Petitjean 1998), fait un bilan du chemin parcouru et annonce que « Pratiques va tendanciellement changer de nature », parce que l’époque, le lectorat et le collectif ont changé, ses membres s’étant spécialisés et ayant eu à diversifier leurs activités. Elle annonce que Pratiques aura des problématiques « moins praxéologiques que théoriques, historiques et critiques », plus « méta », pour « chercher à élucider les causes des échecs et réussites et transformer le fonctionnement effectif des classes au profit des élèves et de leurs enseignants ».

29Pour approfondir l’analyse du « corpus Pratiques » passons à celle des occurrences de son classement.

2.3. Ce que les occurrences du classement manifestent

30Dix ans déjà depuis cette présentation et Pratiques aura 35 ans l’année prochaine... Avec une telle longévité il ne suffit pas d’analyser globalement le classement de ses articles. On propose donc d’affiner son étude en les répartissant par périodes. On peut penser que nous entrons dans une nouvelle phase, marquée à l’interne par le remaniement récent de l’équipe éditoriale et à l’externe par l’actuelle tentative de restauration de « l’ancienne configuration didactique » que la revue a beaucoup critiquée...

31De 1974 à 2007 il me semble que l’on peut déterminer trois périodes de Pratiques, à la fois à partir de critères internes et d’éléments externes.

  • 3 Ne pouvant développer ici je renvoie à mon historique détaillé des deux premières périodes pages 22 (...)

32Les critères internes sont les évolutions matérielles qui viennent d’être évoquées. Les éléments externes à prendre en compte peuvent être l’influence de la revue et les contextes politiques qui ont rapidement en France des effets sur l’enseignement de la langue nationale, décidément très idéologique3.

33La première de ces trois périodes irait jusqu’en 1985, avec deux phases : fondée au début du septennat giscardien Pratiques critique vivement l’obsolescence des savoirs enseignés alors et entreprend de les renouveler en théorisant, expérimentant et diffusant ce qu’elle appelle « grammaire du texte », puis « linguistique textuelle », qui devient une rubrique dans le numéro de janvier 1976 au moment où Bernard Combettes, membre du collectif, publie une collection de manuels fondateurs pour le collège, Bâtir une grammaire – le titre manifeste qu’il s’agit plutôt d’en faire que de la mémoriser – et De la phrase au texte. L’alternance politique de 1981 permet des réflexions comme celles de la commission Chevalier, où des membres du collectif ont des responsabilités dans les groupes collège et lycée, et cette première période se clôt par les programmes de 1985 qui résultent des travaux de cette commission : on y reconnaît en effet des apports du collectif comme la Pratique raisonnée de la langue « finalisée » pour la lecture et la production orale ou écrite et le dépassement des limites de la phrase – la situation de discours, l’auteur et le destinataire d’un message, les personnes, l’implicite, les « types de textes »...

34La deuxième période de Pratiques irait de 1986 jusqu’à 1997 : les linguistiques textuelle puis discursive se diffusent alors rapidement dans l’enseignement et la didactique du français y émerge.

  • 4 Bernard Combettes et Michel Charolles relativisent alors les frontières entre la phrase et « le tex (...)

35La troisième période commencerait avec les annonces du numéro 97-984et elle irait plutôt jusqu’à 2006 qu’à 2007 qui marque peut-être le début d’une quatrième époque, il faudra du recul pour le confirmer.

36Ces trois périodes de Pratiques définies voici la double répartition, thématique et chronologique, des articles

2.3.1. Tableau de répartition des articles

37On suit le plan de classement en donnant le total des occurrences 1974-2007 puis le détail de celles-ci par périodes – elles sont du même ordre, entre 278 et 252 articles par période. En gras les plus élevées. On a ajouté à gauche sous les titres, hors des colonnes réservées à ces occurrences afin de ne pas les fausser, des totalisations des sous-sections qui suivent, ainsi que quelques pourcentages, globaux et par périodes des occurrences par rapport au total global ou à ceux des trois périodes.

Champs

Occurrences

dont :

1974/1985

1986/1997

1998/2007

DIDACTIQUE “ RESTREINTE ”

1 Langue
(T 149 articles dont 53, 59, 37)
% respectifs par rapport aux totaux
19, 19,1, 23 et 14,7

10 analyse de la langue
(sous total 97 articles dont 26, 43, 28)
% respectifs par rapport aux totaux
12,4, 9,4, 16,8, et 11,1

100 points généraux

6

6

101 lexique

5

2

3

102 morpho-syntaxe

11

3

5

3

103 texte et discours

65

11

38

16

104 orthographe

10

10

11 d. de la langue
(T 52 articles dont 27, 16, 9)
% respectifs par rapport aux totaux
6,6, 9,7, 6,3, et 3,6

110 points généraux

13

7

1

5

111 didactique du lexique

6

4

2

112 didactique de la morpho-syntaxe

5

2

3

113 didactique du texte et des discours

18

7

10

1

114 didactique de l’orthographe

10

9

1

2 Lecture
(T 205 articles 94, 64, 47)
% respectifs par rapport aux totaux
26, 33,8, 25, et 18,7

20 points généraux sur la lecture
(
sous total 14 t articles dont 5, 7, 2)
% respectifs par rapport aux totaux
1,7, 1,8, 2,7, et 0,8

201 lecture, défs et stratégies

9

2

7

202 registres, tons, postures

5

3

2

21 analyse d’oeuvres littéraires
(sous total 75 articles dont 39, 20, 16)
% respectifs par rapport aux totaux
9,6, 14, 7,8, et 6,3

210 points généraux pour l’analyse d’œuvres littéraires

13

4

7

2

211 œuvres ou du genre narratif

2111 fictions

19

13

3

3

2112 (auto) biographies

2

2

212 œuvres ou genre théâtral

13

6

7

213 œuvres ou genre poétique

6

4

2

214 images

6

4

2

215 paralittératures

8

4

4

216 « littérature jeunesse »

4

2

2

217 œuvres littéraires argumentatives

4

4

22 analyse de textes et discours non littéraires
(sous total 32 arrticles dont 13, 8, 11)
% respectifs par rapport aux totaux
4, 4,7, 3, et 4,3

220 points généraux

221 presse

16

5

7

4

222 écrits documentaires et scientifiques

5

2

1

2

223 communication pol ou publi

6

5

1

224 consignes

1

1

225 divers

1

1

226 supports numériques

3

3

23 didactique de la lecture
(sous total 84 articles dont 37, 29 18)
% respectifs par rapport aux totaux
10,7, 13,3, 11,3, et 7

230 points généraux

10

7

2

1

231 lectures littéraires

4

1

3

2311 d de l d’œuvres narratives littéraires

11

3

6

2

2312 d de l d’œuvres théâtrales

11

5

2

4

2313 d de l d’œuvres poétiques

11

6

5

2314 d de l d’images

10

9

1

2315 d de paralittératures

2

2

2316 d de l de « littérature de jeunesse »

7

1

5

1

2317 d de l d’œuvres littéraires argumentatives

2

2

2318 d des l non littéraires

16

5

6

5

3 Oral
(T 26 articles dont 18, 0, 8)
% respectifs par rapport aux totaux
3,3, 6,5, 0 et 3,2

30 l'oral

11

7

4

31 didactique de l'oral

12

8

4

32 le jeu théâtral

3

3

4 Ecriture
(T 169 articles dont 36, 74, 59)
% respectifs par rapport aux totaux
21,6, 12,9, 28,9 et 23,4

40 l'écriture

5

3

2

41 didactique de l’écriture
(sous total 164 articles dont 36, 71, 57)
% respectifs par rapport aux totaux
20,9, 12,9, 27,7 et 22,6

410 points généraux

47

6

20

21

411 didactique d’écrits de fiction

4101 écritures narratives

Fictions

22

6

14

2

Biographies

4

3

1

Paralittératures

8

8

4102 écritures théâtrales

4

2

1

1

4103 écritures poétiques

9

9

412 didact d’écrits « ancrés »

11

2

6

3

413 didact d’écrits scolaires

59

8

22

29

5 Interactions
(T 75 articles : 18, 17, 30)
% respectifs par rapport aux totaux
9,6, 6,5, 6,6, et 11,9

50 i lecture/écriture...

33

11

13

9

51 i oral-lecture/ écriture

5

1

1

3

52 i langue-lecture/écriture...

13

4

2

7

53 i langue/oral

1

1

54 i lecture-écriture et histoire littéraire

1

1

55 i avec autres disciplines

4

1

3

56 i enseignants élèves

5

5

57 i entre élèves

1

1

58 i entre élèves et ordinateur

2

2

Total didactique « restreinte »
(T 614 articles dont 219, 214 et 181)
% respectifs par rapport aux totaux
78,3, 78,8, 83,6 et 71,8

DIDACTIQUE « ÉLARGIE »

6 Dimensions psychologiques
% respectifs par rapport aux totaux
0,4, 0,7, 0,4, et 0

3

2

1

7 Dimensions sociales, socio-cult., anthropologiques...
% respectifs par rapport aux totaux
6,1, 7,6, 5,1, et 5,6

48

21

13

14

8 Dimensions pédagogiques
% respectifs par rapport aux totaux 3,3, 6,1, 2,3, et 1,2

26

17

6

3

9 Histoire
% respectifs par rapport aux totaux
1,5, 0,3, 0,7, et 3,6

12

1

2

9

10 Comparaisons
(T 18 articles : 0, 3, 15)
% respectifs par rapport aux totaux
2,3, 0, 1,2 et 6

101 comparaisons internationales

7

2

5

102 comparaisons avec d’autres disciplines

11

1

10

11 Politiques éducatives et programmes
% respectifs par rapport aux totaux
4,7, 3,6, 2,7, et 7,9

37

10

7

20

12 Matériels d’enseignement
% respectifs par rapport aux totaux
1, 1,4, 1,9 et 0,7

9

4

5

2

13 Recrutement/formation des enseignants de français langue première
% respectifs par rapport aux totaux
2,1, 1,4, 1,9, et 3

17

4

5

8

Total didactique « élargie »
(T 170 articles dont 59, 42 et 71)
% respectifs par rapport aux totaux
21,7, 21,2, 16,4 et 28,2

TOTAL

784

278

256

252

2.3.2. Premiers commentaires

38On n’a pas la place ici de développer toutes les analyses que l’on pourrait tirer de ce tableau. A chacun donc d’y chercher ce qui l’intéresse ou le concerne le plus et d’en tirer les conclusions ou les conséquences, s’il participe à l’édition de la revue... Contentons-nous de quelques remarques les unes globales, sur 33 années de Pratiques et d’autres particulières, sur chaque période.

39Sur l’ensemble de la parution 1974-2007, les 784 articles classés ici, 614 traitent des quatre champs de la « didactique restreinte » du français, la langue, la lecture, l’oral et l’écriture, ainsi que leurs interactions. Ils représentent plus de 78 % du corpus. Avec 26 % des articles c’est la lecture qui a fait l’objet du plus grand nombre d’entre eux, puis l’écriture avec 21,6 et la langue avec 19.

40Globalement toujours, en « didactique élargie » Pratiques a toujours beaucoup plus pris en compte les dimensions sociales, socio-culturelles voire anthropologiques de l’enseignement-apprentissage du français langue première (7) que ses dimensions psychologiques (6). C’est en cohérence avec son projet initial...

41Chaque période d’environ dix ans a ses particularités :

42Dans la première décennie les articles consacrés à la lecture et à sa didactique sont plus présents qu’ils le seront ensuite – près de 34 %. Dans une moindre mesure c’est aussi le cas de ceux sur l’oral et, en « didactique élargie » des articles » pédagogiques » (8).

43La période 1986-1997 est marquée par le doublement des articles sur l’écriture, essentiellement de sa didactique – ils atteignent près de 29 %, devant la lecture, passée à 25 et la forte augmentation des articles d’analyses linguistiques – 43 au lieu de 26.

44La dernière décennie est marquée par des rééquilibrages : en « didactique restreinte » les articles consacrés à la lecture et à sa didactique continuent à diminuer, passant à moins de 19 % et ceux sur la langue à moins de 15 ; ceux sur l’écriture diminuent aussi de 4 %, mais ceux sur les interactions entre ces champs et, nouveauté, avec d’autres éléments augmentent sensiblement, passant de 6,5 % à presque

4512. L’ensemble des articles de « didactique élargie » passe de 16,4 % à plus de 28, avec un développement particulier de l’histoire de la discipline (9), de la formation des professeurs de la discipline (13), et surtout de comparaisons, notamment avec d’autres disciplines (10) et d’études des politiques éducatives et des programmes (11). Comme l’avait annoncé la présentation du n° 97-98, La transposition didactique en français (Petitjean 1998),Pratiques a traité des problématiques « moins praxéologiques que théoriques, historiques et critiques, plus « méta ».

Et maintenant ?

46On espère que le classement des articles de Pratiques par dominantes des points traités qu’on a proposé et que les regards rétrospectifs, mais pas nostalgiques, qu’il permettent seront utiles à ceux qui lisent la revue et à ceux qui la réalisent.

47Les lecteurs reviendront peut-être plus commodément à la collection–à eux de l’utiliser au mieux... A ceux qui réalisent la revue de se servir de ces éclairages pour continuer à la faire vivre...

Haut de page

Bibliographie

BENOIT, J.-P. (1998) : « Valeurs et savoirs en fin de formation initiale : analyse de mémoires professionnels de Lettres », 7e colloque de l’AIDFLM, Bruxelles 16-19 septembre 1998, pp. 261-264.
— (2004) : « Cultures et pratiques professionnelles des stagiaires de Lettres et de leurs formateurs. Evolutions sur dix ans et spécificités locales », in Le mémoire professionnel en IUFM : bilans de recherches questions vives, Annette Gonnin-Bolo et Jean-Pierre Benoit eds. « Horizons pour la formation », INRP.

PETITJEAN, A, (1998) : « Pratiques a 25 ans... », Pratiques n° 97-98, pp. 3-5.

Haut de page

Notes

1 Un autre classement qui pourrait s’y ajouter a été envisagé mais n’a pas été fait ici, d’autant qu’il recoupe partiellement la distinction entre les articles théoriques et didactiques, bien qu’il y ait une didactique non praxéologique... il s’agit d’un classement par visées, praxéologique ou non, La mise sur site permettra peut-être de le réaliser.

2 Courriel : jean-pierre.benoit@univ-nantes.fr

3 Ne pouvant développer ici je renvoie à mon historique détaillé des deux premières périodes pages 22 à 45 de « L’émergence du discours et de l’argumentation dans le champ de la didactique du français. Les “savoirs savants” et leurs transpositions dans les textes officiels depuis 1975 », in L’émergence du discours dans l’enseignement du français, J.-P. Benoit éd. ; CRDP de Rennes, collection Lettres ouvertes (11-59).

4 Bernard Combettes et Michel Charolles relativisent alors les frontières entre la phrase et « le texte ou discours » dans « Contribution pour une histoire récente de l’analyse du discours », Langue française de mars 1999.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Benoit, « Pratiques de 1974 à 2007 : présentation du classement des articles et premiers constats sur les évolutions de la revue », Pratiques, 137-138 | 2008, 235-247.

Référence électronique

Jean-Pierre Benoit, « Pratiques de 1974 à 2007 : présentation du classement des articles et premiers constats sur les évolutions de la revue », Pratiques [En ligne], 137-138 | 2008, mis en ligne le 15 juin 2008, consulté le 23 août 2017. URL : http://pratiques.revues.org/1162 ; DOI : 10.4000/pratiques.1162

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Benoit

Université de Nantes, CREN, E A 2661, www.cren.net

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Centre de recherche sur les médiations - CREM
  • Revues.org